• Accueil
  • > LES REMONTEES MECANIQUES A LA DERIVE ?

LES REMONTEES MECANIQUES A LA DERIVE ?

Les remontées mécaniques de notre belle station semblent en difficulté : la première délibération du récent conseil municipal le confirme ainsi que les échos du conseil d’administration de la S.E.M.R.M.M. tenu lundi 5 septembre.

Nous ne sommes pas là pour « tirer à boulets rouges » sur quiconque. Face à un malade, l’urgence est de le soigner et le faire vivre le plus longtemps possible. Aussi, pour cela, il convient de trouver la bonne thérapie. Pardonnez-moi cette analogie à la médecine, sans doute due à l’amitié indestructible qui me lie au Docteur Alain GREVY. Ceci étant, nous vous posons une simple question : selon vous, chers Mégevans, comment envisager l’avenir du domaine skiable ?

1. La société exploitante doit-elle perdurer sous forme de S.E.M. ? Cela signifie que la commune reste majoritaire dans le capital et assume les « replâtrages financiers » lorsque le besoin s’en fait ressentir.

2. Nous dissolvons la S.E.M. et ouvrons notre parc à la concurrence ? Un repreneur privé obtiendrait alors la concession.

Pour ce qui nous concerne, la première hypothèse emporte notre décision car la seconde nous ferait un peu « perdre notre âme » et surtout, risquerait rapidement de léser les propriétaires fonciers comme cela s’est produit dans d’autres stations car une loi donne raison aux concessionnaires quant à la maîtrise des pistes.

La question est ouverte. Nous vous remercions d’apporter vos commentaires.

Roger BARDELAYE. 2014, DEMAIN MEGEVE.

Laisser un commentaire